Science Odyssey

Dr. Dennis Hore

UVic professor Dennis Hore and student Nic Medgyesi working on the prototype device based on a 532 nm diode laser and fiber-coupled spectrometer.                                                                                                                                                                                                                                                                       Le professeur de la University of Victoria Dennis Hore et l’étudiant Nic Medgyesi travaillent au dispositif prototype comportant une diode laser à 532 nm et un spectromètre couplé par fibres optiques.

Canadians are prescribed more opioid-based painkillers than in any other country. The strongly addictive side effects of this class of drugs sends many users to the streets in search of illicit substitutes when their prescriptions are no longer refilled. One of the most notorious compounds making headlines in Canada and around the world is fentanyl, a synthetic molecule originally used in palliative care, one hundred times more potent than morphine. Since fentanyl is cheap to produce and easily distributed, it is increasingly found mixed in heroin and crystal meth. As a result, it is responsible for a growing number of deaths due to drug overdoses. In 2016, British Columbia declared a public health emergency, the first of its kind in Canada with nearly 1000 fatalities.

STS Pain Pharmacy is a business in Victoria dedicated to the treatment of drug addiction and actively seeking tools that can detect and quantify compounds like fentanyl in substances that their clients bring in. Through an NSERC Engage grant, pharmacist and owner Alain Vincent has partnered with University of Victoria researcher Dr. Dennis Hore to work on a laser-based detection technology that is low-cost and compact enough to be installed in pharmacies and harm reduction sites. In addition to developing the open-source hardware, part of the goal is to create a shared library that may be used and expanded by others. This is anticipated to be particularly valuable as new drugs appear on the scene. With NSERC’s help in getting this off the ground, the next phase of the project will be to incorporate input from people who use drugs in Victoria, in order to augment the quantitative data with descriptions of user experiences.

 

Il se prescrit au Canada davantage de médicaments antidouleurs à base d’opioïdes que dans tous les autres pays. Comme ces médicaments entrainent une forte dépendance, de nombreuses personnes qui en consomment se retrouvent dans la rue à la recherche de produits de remplacement illicites lorsque leur prescription n’est pas renouvelée. Le fentanyl – une molécule synthétique utilisée à l’origine pour les soins palliatifs – est l’un de ces produits très connus qui fait la manchette au Canada et partout dans le monde, étant 100 fois plus puissant que la morphine. Comme sa fabrication ne coute pas cher et qu’il est facile de le distribuer, on l’ajoute de plus en plus à l’héroïne et à la méthamphétamine en cristaux. En conséquence, les décès attribuables à une surdose se multiplient. Compte tenu des quelque 1000 décès survenus en 2016, la Colombie-Britannique a déclaré pour la première fois au Canada une situation d’urgence de santé publique.

STS Pain Pharmacy située à Victoria se consacre au traitement de la toxicomanie et cherche activement des outils qui peuvent détecter et quantifier les composés tels que le fentanyl dans les substances que ses clients lui apportent. Grâce à une subvention d’engagement partenarial du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG), le pharmacien et propriétaire Alain Vincent a établi un partenariat avec un chercheur de la University of Victoria, Dennis Hore, pour élaborer une technologie de détection au laser qui ne coute pas cher et qui est suffisamment compacte pour être installée dans des pharmacies et des centres de réduction des risques. En plus de créer du matériel libre, le but des travaux est aussi de mettre en place une bibliothèque commune qui pourra être utilisée et alimentée par d’autres personnes. Cette bibliothèque sera particulièrement utile au fur et à mesure que de nouvelles drogues apparaitront. L’appui du CRSNG a permis de concrétiser le projet et il contribuera au lancement de la prochaine phase, à savoir ajouter les commentaires des habitants de Victoria qui consomment des drogues afin de compléter les données quantitatives par la description des expériences qu’ils ont vécues.

™ Science Rendezvous 2017. Site copyright © 2013-2017.

Science Rendezvous ® is a registered trademark used under licensed by The Impact Centre.

/// Design by Stratasfear.

Main Menu

Partners